Industrialisation et compétences clefs

615 projets innovants, 615 expériences singulières et 615 technologies prometteuses me séparent de 2006. Cette annéecropped-bandeau6.jpg-là marque le début de mon travail avec les entrepreneurs innovants. Toutes ces rencontres incroyablement riches montrent que rares sont ceux qui 3 à 4 années plus tard travaillent toujours sur les produits ou les services imaginés lors du lancement du projet. La techno n’est pas toujours aussi prometteuse, le « petit » pourcent visé du marché pourtant très prometteur n’est finalement pas si facile à atteindre, l’équipe doit se restructurer ; il y a encore beaucoup de causes à ces changements de « direction ». Pour autant, ce sont toujours pour ces raisons que la survie du projet est liée à la capacité de l’équipe à opérer très vite des mutations stratégiques et des évolutions technologiques.


punaise

Pour opérer rapidement des pivots – le changement de produits ou de services, la modification du modèle d’affaire – il est important de savoir où se trouvent les compétences disponibles au sein du projet. Si chacun connaît le salarié ou l’associé avec lequel il travaille, peu connaissent les compétences, les expériences, et les petites choses qui font la différence dans un profil de compétences.

 

compétencesNégliger la maîtrise des habilitations, des compétences disponibles et des expériences engendre à coup sûr 12 à 18 mois de retard dans le projet. Dès la genèse de la création d’une entreprise innovante il est nécessaire de penser « gestion des compétences », « gestion des salariés ». Plus que de l’administratif, piloter les compétences d’un projet dès le départ, c’est passer une certification ISO 9001 sans perte de temps, c’est obtenir rapidement une habilitation, et enfin, c’est réussir efficacement une réorientation du projet. Il est dangereux de ne pas avoir de trace du pilotage des profils.

Lorsque certains entrepreneurs me disent « je sais précisément qui fait quoi et qui peut faire quoi » je trouve cela formidable. Mais lorsqu’à la question suivante ils me disent qu’ils ont tout en tête, cela devient risqué. C’est hasardeux pour le projet et bien sûr dangereux pour les investisseurs.

La rationalisation de la gestion des salariés et tout aussi importante que l’industrialisation d’un produit !

Posté par CTB

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s