L’homme et les processus sont au cœur de l’entreprise prospère

L’homme et les processus sont au cœur de l’entreprise prospèrehommes processus graphique perform

En relisant l’expression de Crozatier (1985) « ce sont les hommes et l’organisation qui font la différence » ainsi que le livre co-écrit et sous la direction de Peretti (1996, 2001 et 2006) « tous DRH » nous renforçons une certitude – presque une lapalissade – : l’homme est au cœur de l’entreprise. Cependant, ce sont les cadres – les processus internes – que l’entreprise propose ou ne propose pas qui font la différence entre deux PME.

Dans le cadre d’une étude que j’ai réalisée pour une grande banque (2014) j’ai eu l’occasion de rencontrer 30 entrepreneurs innovants dont la moitié a réalisé une ou plusieurs levées de fonds et un quart une entrée en bourse. Ces trente créateurs d’entreprises innovantes hommes processus graphique hommessoulignent eux aussi l’importance des hommes et du cadre. L’une des clefs de leurs réussites est de savoir identifier les compétences nécessaires à l’entreprise pour les accorder entre elles, afin qu’elles favorisent le développement de la PME. Une autre clef essentielle est d’attirer et de retenir ces ressources. Pour tous ces créateurs d’entreprises c’est certain et ils le rappellent unanimement « ils ne sont rien » sans leurs collaborateurs, ces hommes et ces femmes qui rejoignent leurs projets.

Pourtant ces ressources humaines talentueuses ne peuvent rien sans organisation. Ces trente entrepreneurs ont explicitement affirmé qu’ils avaient dû structurer, proposer des processus hommes processus graphique structude travail afin que l’entreprise survive à des événements pourtant standards dans la vie d’une entreprise : la signature d’un nouveau contrat, l’arrivée d’un nouveau salarié, l’obtention d’une certification, la signature d’un marché à l’international, l’arrivée d’actionnaires, l’entrée en bourse… Il s’est même produit que ce soit leurs salariés qui réclament les cadres et les processus de travail.

Les hommes sans le cadre ne sont rien, le cadre sans les hommes ne produit rien. Une entreprise sans stratégie et sans processus est une entreprise qui ne peut pas performer, elle survit quelques temps puis lentement elle s’asphyxie, enfin elle meurthommes processus graphique. Comment dans ces conditions retiendraient-elles des salariés engagés ? Le dirigeant doit penser à poser un cadre qu’il fait évoluer à chaque étape du développement de l’entreprise. A l’échelle de la start-up, le moindre changement dans une équipe de 10 personnes est un bouleversement important. Contre toute attente dans une petite entreprise la structuration est permanente . C’est ce que ces trente entrepreneurs ont compris !

Posté par Claire Tagand Battard

 

Pour partager vos idées et vos suggestions d’organisation, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Publicités

15ème Tremplin Entreprises

Le 15ème Tremplin Entreprises est lancé.

Ce Concours est destinés aux entreprises innovantes.

L’appel à projets national est ouvert jusqu’au 12 octobre 2014.

 

http://www.tremplin-entreprises.senat.fr/

Aimer l’entreprise et ses acteurs

Aimer l’entreprise, ses entrepreneurs, ses acteurs

Les TPE et les PME constituent le cœur de l’emploi en France. Aimer les entreprises, c’est créer de l’emploi pour le plus grand nombre. Permettre aux entreprises d’être rentables, c’est les inscrire dans leurs territoires.

« L’économie qu’on aime ! » est le livre qui démontre que les intérêts entre les entreprises, les salariés, les partenaires et les territoires sont convergents. Lorsque tous les partenaires de l’entreprise réfléchissent ensemble, les miracles se produisent, l’économie prospère.

Coopération, création d’emplois, entreprise comme moyen, intégration des personnes éloignées de l’emploi, réussite, relocalisation, dynamisation des territoires, qualité, sens, proximité des acteurs privés, publics et associatifs, autant de termes à retrouver dans ce petit manifeste.

La lecture de ce livre devrait être conseillée à tous les collégiens en troisième. L’emploi de demain ce sont les adolescents d’aujourd’hui qui le porte. Ce sont eux qui doivent apprendre à aimer l’entreprise responsable. C’est parmi eux que la relève des nouveaux entrepreneurs se niche.

Quand l’économie ne rime pas avec espoir mais avec espérance, lorsque le capital est au service de l’homme et des territoires, et lorsque le travail peut devenir une valeur, alors tout devient possible.

« L’économie qu’on aime ! » , de Sophie Keller, Amandine Barthélémy et Romain Slitine – Editions Rue de l’échiquier.  L’économie qu’on aime

La formation et l’innovation au service de l’entreprise et de la société

Encourager ses salariés à partir en formation professionnelle représente un enjeu fort pour toutes les entreprises. Elle l’est également pour un territoire et plus largement pour un pays. La formation des individus est un acte citoyen.

« Pour participer pleinement, librement et productivement à l’évolution économique et sociale de leur pays pendant toute la durée de leur vie active, il faut que les adultes s’assimilent continuellement de nouvelles connaissances et de nouvelles techniques. Nombreux sont ceux qui l’ont déjà fait et ont ainsi maintenu, voire amélioré dans leur âge mûr leur productivité, leur niveau social et leur niveau de vie.  (Belbin R.M., 1965) »

Quarante-huit ans plus tard, le principe de Raymond Meredith Belbin est toujours d’actualité. Les entreprises qui ont encouragé la formation de leurs salariés sont des entreprises plus performantes, elles savent se remettre en question. L’environnement de l’entreprise devient de plus en plus compétitif. Les technologies, le monde, les besoins évoluent très rapidement.

Pour illustrer ces changements technologiques il est intéressant de regarder l’évolution du dictionnaire français. La neuvième publication du dictionnaire de l’Académie Française a débuté en 1992. Entre les deux dernières éditions du dictionnaire de l’Académie française, près de vingt-cinq mille mots ont été ajoutés. Sur leur site, les académiciens expliquent que notre dictionnaire s’est enrichi de mots qui proviennent essentiellement du vocabulaire des sciences et des techniques.

Ces vingt-cinq mille mots sont à rapprocher aux deux mille à trois mille mots homologués lors des précédentes éditions. Lorsque vingt-cinq mille nouveaux mots, pour la plupart scientifiques ou techniques, ont été validés par la plus haute autorité de la langue française, il y a dans cette évolution une autre manière de confirmer que le monde technologique a subi  un bouleversement important. L’enquête semestrielle de « la conjoncture des PME » publiée en janvier 2013 par OSEO montrait que l’innovation est un élément porteur y compris dans un contexte économique chahuté. Ainsi 33% des entreprises innovantes pensaient augmenter leur activité en 2013 lorsque seulement 15% des PME non innovantes l’envisageaient.

La formation des ressources humaines de l’entreprise prend tout son sens. Notre prochain article traitera des autres sujets liés à la formation.  Peut-on forcer un salarié à suivre une formation ? Quelles pourraient être les raisons d’un refus de formation ? Comment sécuriser le processus d’acceptation de la formation.

Messages laissés par l’employeur sur le portable

Les messages laissés par l’employeur au salarié, ou inversement par le salarié à son employeur, sur le répondeur d’un téléphone fixe ou mobile, peuvent-ils être invoqués devant le juge prud’homal pour établir les faits qu’ils se reprochent ?

 

Le 6 février dernier (cass. soc. 6 février 2013 n° 11-23.738 (n° 243 FP-PB) ), la Cour de cassation, saisie,  pour la première fois semble t-il, de cette question, a répondu par l’affirmative. Lire la suite

 

La Déclaration annuelle Obligatoire d’emploi des travailleurs handicapés – DOETH

Déclaration annuelle Obligatoire d’emploi des travailleurs handicapés, des mutilés de guerre et assimilés.

Cette déclaration doit être préparée par toutes les entreprises ayant au moins 20 salariés durant la période du 1er janvier au 31 décembre 2012

Cette déclaration est à adresser au plus tard le 31 mars 2013. En cas de télédéclaration cette date pourra être le 30 avril 2013.

Le numéro CERFA du document est le 11391*14. Ce formulaire est disponible sur le site Internet https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_11391.do.